Ou

AGISSONS-NOUS ?

Nous travaillons dans les zones défavorisées de Lima, dans le district de San Juan de Miraflores. Les communautés vivent dans des bidonvilles dans des conditions d'extrême pauvreté, sans eau ni électricité.

P7170568.jpg
108254419_2693251770946720_3466573825349

LES CONDITIONS DE VIE DES COMMUNAUTÉS

Dans les collines de Lima, la vie est plus difficile que partout ailleurs dans la capitale en raison des conditions climatiques. A cela s'ajoutent le manque de produits de première nécessité, le manque d'eau potable et d'assainissement, le manque d'électricité et la précarité de la plupart des logements.

 

Les habitants, qui ont des emplois précaires ou sont au chômage, achètent l'eau des camions-citernes, et paient plus pour ce service que pour un service d'eau domestique. A Lima, un million de personnes n'ont pas de raccordement domestique à l'eau.


Les maisons ne sont pas non plus raccordées au réseau électrique de la municipalité. Les habitants paient des services de générateurs coûteux pour pouvoir s'éclairer le soir.

 

Les maisons, qui accueillent une famille, de 4 à 5 personnes environ, n'ont pas de sol, certaines ont des toits de toile et des murs rapiécés de carton. Peu ont des meubles, des lits pour tous, des chaises ou des tables.